Support du premier atelier sur les humanités digitales

En attendant une future mise en ligne des vidéos et des supports audios, voici le support que j’ai utilisé hier soir.

Sans pour autant prendre parti définitivement, j’ai néanmoins défendu l’intérêt de l’expression d’humanités digitales au delà de la perception qui n’y voit qu’un anglicisme. Paradoxalement, on s’est plutôt interrogé si par un retour historique et notamment au latin, on ne se situait pas à l’inverse dans une position européenne.

J’ai fait notamment référence au manifeste du thatcamp Paris 2010, mais aussi à d’autres textes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *